Skip to main content
Menu

Sanctuariser 4% des océans permettrait de protéger les mammifères marins

updates

Uneéquipe de biologistesmarins de l'université de Standford et de l'UniversidadNacionalAutónoma de México (Unamontidentifié 20 zones d'importancecapitale (dites " hotspots ") pour la biodiversité marine.

La protection de 9 d'entreelles qui correspondent à4 % de la superficie des océanspermettrait de sauver 84 % des 129 espèces de mammifèresmarinsrecenséessur Terre.

En compilant les donnéesaccumuléessurcesanimaux, ilsontréaliséune carte indiquant la richessespécifique en mammifèresmarins, c'est-à-dire le nombred'espècesdifférentes par zone du globe.

Cescartes constituent ainsi de précieuxoutils qui devraient inspirer les pays concernésafin de mener des politiquesd'aménagement du territoiredans le sens de la protection de la faune et de la flore.

Aussiétonnantquecelapuisseparaître, " c’est la premièrefoisque la répartitionmondiale des mammifèresmarins a étécompilée et présentéesousforme de carte", ontsoulignéSandra Pompa et Gerardo Ceballos, membre de l’UniversitéNationaleAutonome du Mexique et co-auteurs de l’étude.

"Il estessentiel de protéger les mammifèresmarins pour maintenir le fonctionnement des écosystèmesocéaniques. Nombred’entreeuxsont de grands prédateurs et ont des impacts surtoute la chaîne", a de son côtécommentéPaul Ehrlich, chercheuràl’Institut de l’Environnement de Stanford (États-Unis) et qui a luiaussiparticipé aux travaux.

To read this News item in English, click here.

Action Promo Image
Take Action for Sharks and Rays
Join #Divers4SharksNRays urging CITES Member Parties to vote YES for Sharks and Rays.

From the My Ocean Community

My Ocean is a growing community of conservation leaders. Together, our actions add up to global impact for our ocean planet.

Want to Receive Monthly Ocean News and Action Alerts?