2 projets d'exploitation de granulats marins au large de Saint Valéry en caux - FRANCE

Deux projets d'exploitation de granulats marins (GIE Manche Est, GIE Saint Nicolas) sont en cours de demande de concession et dd'autorisation concernant les fonds sous marin au large de saint Valéry en Caux .

2 projets d'exploitation de granulats marins au large de Saint Valéry en caux - FRANCE

 

La superficie totale est de 59 km2 . La demande de concession demandée était de 50 ans pour la GIE manche EST, mais le décret du 30/11/11 n'accorde la concession que pour 30 ans. La demande de concession est de 30 ans pour le GIE saint Nicolas. Ces deux projets sont soumis à une demande d'autorisation domaniale et d'ouverture de travaux pour lesquelles l'IFREMER a émis un avis très réservé.

Curieusement,ces zones ont été définis par les cimentiers sans tenir compte des nombreuses épaves sous-marines présentes sur le secteur , en particulier celle du YATAGAN, un contre torpilleur de la Marine Nationale.

Après visite "in situ", et quelques plongées sur épaves et dérivantes, nous allons vous montrer ce qu'il y a (entre autres) au fond de l'eau, au plus prés du substrat.

Les cimentiers en aspirant les granulats marins détruisent toute vie sur le fond de ces zones (500 milliards d'individus sont condamnés à disparaitre) provoquant un nuage turbide de plusieurs centaines km2, et oui, il n'y pas que des poissons sous l'eau..

Il nous semble naturel d'être contre ce projet, sachant que la demande de concession du consortium "Manche Est" entrainera une destruction des fonds sous-marins et concerne une zone où se trouvent des zones de plongées, une épave connue "le yatagan", et un certain nombre de gisements non étudiés.

Nous y incluons aussi les multi-incidences de type panache turbide, nuage de fond et influence sur la faune et la flore, nuisance sonore, contamination de la chaine alimentaire par des kystes planctoniques, la présence voisine d'une centrale nucléaire, les dépôts de munitions, etc....