Latest Updates

Read about all the latest developments in the ocean protection movement.

 

Déchets Plastiques Marins : la Commission Européenne Ouvre une Consultation Publique

Nov. 19/13

La Commission européenne lance jusqu'au 18 décembre 2013, une consultation publique relative "à l'établissement d'un objectif prioritaire" de réduction quantitative des déchets marins dans l'Union européenne, comme préconisé dans le 7e programme d'action pour l'environnement à l'horizon 2020.

Jusqu'à 10 millions de tonnes de déchets, principalement plastiques finissent chaque année dans les océans et les mers du globe

Le but est d'inclure cet objectif dans "une communication plus large sur les déchets", qui sera adoptée en 2014, en tenant compte des stratégies marines établies par les Etats membres. Et, ce conformément à la Feuille de route pour une Europe efficace dans l'utilisation des ressources. La Commission européenne procède actuellement à une révision de la directive-cadre sur les déchets et la directive sur les déchets d'emballage et de conditionnement.

Jusqu'à 10 millions de tonnes de déchets, principalement plastiques (mais aussi verre, bois, métaux..), finissent chaque année dans les océans et les mers du globe et "en font progressivement la plus vaste décharge de déchets plastiques du monde". Une fois dans l'environnement, en particulier dans le milieu marin, les déchets plastiques (bouteille de boisson, sac à usage unique…) peuvent mettre "des centaines d'années à disparaître", rappelle la Commission dans un Livre vert, publié en mars 2013 visant à limiter leurs impacts. Les déchets plastiques constituent 80% des gigantesques plaques de déchets qui flottent dans les océans Atlantique et Pacifique, entraînant pour les espèces marines des risques d'étranglement ou d'ingestion, ajoute-t-elle.

Et de prévenir "l'impact possible" sur la santé humaine des substances potentiellement toxiques libérées par les déchets plastiques (additifs chimiques cancérigènes ou perturbateurs endocriniens) et pouvant entrer dans la chaîne alimentaire. Les impacts économiques "n'ont pas été mesurés systématiquement, mais sont importants" : des coûts de nettoyage des plages ont été évalués à environ 18 M€ par an au Royaume-Uni.

L'objectif est de renforcer la législation de l'UE sur la prévention et la gestion des déchets "y compris une éventuelle augmentation du niveau d'ambition des objectifs pertinents". Instituts, associations, consommateurs, décideurs, industriels, sont invités à évaluer les mesures et politiques pouvant être entreprises (faisabilité, coût, efficacité...).

Photo © Eric Dehasque